Marketing

Le marketing relationnel, peut-il être éco-responsable ?

 

Qu’est-ce que le marketing relationnel ?

Le marketing relationnel nourrit la relation entre une entreprise et son client. Cette relation peut s’établir de différentes manières comme à l’aide d’un CRM, d’une présence physique à un accueil ou par des communications impersonnelles (communication sur les réseaux sociaux par exemple).
Cette relation entre le client et la marque est essentielle dans la durée. C’est pourquoi de nos jours, le marketing relationnel a autant d’importance que le marketing tourné produit. Une bonne relation client est une relation pérenne. Et un marketing relationnel performant permet de garder son client fidèle.

Comment communiquer à mon client de manière responsable ?

Limite la fabrication de tes supports de communication

Comme pour tes vêtements, apprendre à distinguer tes réels besoins est important comme il est important d’enclencher des communications pour des raisons bien précises. La savais-tu que le papier est plus favorable que le numérique sur 16 indicateurs environnementaux ? (Selon le Groupe La Poste et son étude sur l’ACV des supports de communication). En effet, l’utilisation d’un mailing papier aurait un effet 1,7 fois inférieur à un emailing numérique ! Communiquer responsable c’est donc utiliser le bon support pour la bonne communication et surtout au bon client ! C’est pourquoi il est nécessaire de maximiser les personnalisations grâce à la donnée client pour éviter des envois inutiles. Mieux connaître ton client est donc la clé pour un marketing éco-responsable.

On peut également noter dans cette étude quelques préconisations comme limiter les flux des données clients (les flux qui tournent pour rien on évite !) ce qui implique une connaissance de ses flux et des impacts précise. Pour les plus grandes entreprises, mais aussi les plus petites, le choix d’hébergement des données (notamment les serveurs) peut avoir un impact non négligeable à cette course contre la pollution !

Faire appel à des acteurs locaux

Faire appel à des acteurs locaux permet de gagner du temps dans les processus : validation physique, suivi des productions, connaissance du processus avec des visites dans l’imprimerie par exemple. Un acteur local permet de savoir d’où vient les matériaux utilisés, veiller à la bonne qualité de production et donc vérifier si ton partenaire correspond à tes valeurs.

Utiliser de nouveaux supports

Parlons notamment des supports papiers, il faut faire attention à sa nature avec l’utilisation de :

– Papier biodégradable : la fibre du papier peut se dégrader en quelques semaines comme une feuille d’arbre ! Utile pour la création de prospectus par exemple, qui comme tu le sais, finissent la plupart du temps jetés. A noter qu’en France, 27 kilos de prospectus sont distribués dans les boîtes aux lettres et 2,8 milliards d’euros en marketing sont investis dans ce support de communication.

– Papier recyclé : 66% du papier est recyclé en France. Un papier recyclé peut être réutilisé jusqu’à 6 fois ! Il est utilisé dans n’importe quel type d’imprimerie contrairement à ce qu’on pourrait croire. Côté environnement, il permet de limiter l’utilisation de bois, d’énergies (électricité, eau) et donc la réduction des déchets envoyés à l’incinérateur.

– Papier ensemencé : de plus en plus de marques utilisent ce type de papier comme pour leur carte de vœux ou de remerciement. Le but ? Réutiliser le papier en le plantant dans la terre afin de voir les graines germées. Une solution écologique mais aussi un bon coup marketing !

– Papier labélisé FSC ou PEFC : ce sont des labels permettant de prouver que le papier vient de forêts gérées de façon responsable et durable. Une forêt respectant le développement durable est une forêt qui respecte la biodiversité, les eaux et les sols, utilisée à bon escient sans surconsommation des ressources et bénéficie à toute la société.

 

 

Hormis l’utilisation du papier, il est important d’utiliser de l’encre végétale (composée d’huiles végétales comme l’huile de tournesol ou coco par exemple) ou biosourcée (fabriquée avec des matières biodégradables). L’encre est un des facteurs compromettant le recyclage du papier, l’utilisation de nouvelles encres permet donc de recycler le papier sans polluer.

Montrer son engagement et ses valeurs

Avoir un marketing relationnel éco-responsable c’est aussi montrer à tes clients, tes valeurs et tes engagements faits en faveur de l’environnement. Montrer à ton client que ce soit par des posts réseaux sociaux ou des prises de paroles sur des mouvements écologiques (exemple des entreprises du #makefridaygreenagain), permet de te placer en tant qu’entreprise éco-responsable. La parole doit être suivie des actes… Le plus important c’est d’être en phase avec ses valeurs. 

N’oublie jamais que ce n’est pas parce tu utilises une méthode
qui ne se voit pas, qu’elle ne pollue pas !


Suis-moi sur : Instagram

Vous pourriez aussi aimer...