Développement personnel

Pourquoi le sport est-il une thérapie ?

Depuis 3 mois maintenant, je me suis remise au sport de manière plus intense et surtout en voyant les choses sous un autre angle.
Le sport me servait principalement à déculpabiliser de mes écarts alimentaires. Je le faisais pour avoir une « bonne conscience » sans vraiment comprendre ses bienfaits.
Depuis, le sport est devenue ma thérapie et je vais vous expliquer pourquoi dans ce nouvel article Lifestyle !

Le sport pour se vider l’esprit

« Rien n’exerce plus de pouvoir sur le corps, que les croyances de l’esprit » Deepak Chopra

Comme tu le sais très certainement, l’esprit et le corps sont liés. Si l’un va mal, l’autre également. Pendant de nombreuses années, je n’avais pas mesuré l’impact que mon esprit avait sur mon corps et vice versa. Les douleurs physiques qui n’étaient qu’en réalité des souffrances intérieures, ou des non-dits internes qui se sont transformés en douleur physique.
Un esprit mal en point se ressent sur notre corps notamment lors de l’activité physique. Comme je te le disais dans mon introduction, le sport pour moi rimait avec souffrance, sacrifice et non pas plaisir. Il y a 3 mois j’ai vécu une séparation assez brutale qui m’a entraîné dans les premiers temps à ne plus vouloir faire de bien à mon corps : plus de sport, mauvaise alimentation et pensées négatives.

C’est un cercle vicieux, plus nos pensées sont noires et pessimistes plus nous avons du mal à nous tourner vers des sources de bonheur. J’ai eu la chance d’être entourée de personnes assez sportives qui m’ont convaincue des bienfaits du sport pour mon mental.
Au début, je vivais ça comme un sacrifice à faire, puis les jours passants, je me suis rendue compte à quel point mon corps et mon esprit réclamaient cette dépense énergétique.

Après une bonne séance de sport, ton corps libère naturellement de l’endorphine, une hormone anti-stress. Le sport réduit donc cette sensation de mal-être et procure un sentiment de liberté retrouvée.
Petit à petit, j’ai compris à quel point le sport me permettait d’évacuer toutes mes peurs et angoisses. Pendant mes séances je ne pensais plus à rien, à part la sensation de faire du bien à mon corps et mon esprit. Le sport est devenu une vraie thérapie pour moi car il me permet, pendant un instant, de ne plus penser à rien et de retrouver après coups des idées plus claires et construites.

Photo by Rainier Ridao on Unsplash

Le sport, facteur de socialisation

Là où le sport m’a le plus aidé, c’est dans la reprise de ma vie sociale.
Nous avons perdu beaucoup de temps, d’amis, d’activités pendant cette période de Covid. J’ai très mal vécu cette année, je me suis beaucoup isolée et je ne sortais quasiment plus (comme beaucoup de monde je l’imagine).

En reprenant la danse en club, le running par exemple, j’ai commencé à reprendre contact avec le monde extérieur et à revivre comme dans le monde « avant Covid ». J’ai rencontré des personnes qui ont les mêmes objectifs que moi, avec les mêmes intérêts, la même façon de voir les choses. Le sport m’a permis de remettre le pied à l’étrier, de ressortir avec mes camarades de danses, de discuter de sport avec les autres.

La danse notamment me permet d’assister à des événements ou d’oser sortir dans des soirées spéciales danses. Je côtoie de nouvelles personnes chaque semaine, je sors, je vie, je danse et je respire de nouveaux… Nous sommes tous liés par une seule et même passion, hommes ou femmes, et c’est ce qui me rend heureuse. Quand tu es comme moi et que tu as besoin de contact humain pour t’épanouir avoir une passion (autre que le sport si tu préfères) est le meilleur moyen de te sentir vivante.

Photo by Aziz Acharki on Unsplash

Le sport pour reprendre confiance en soi

L’une des choses qui a été le plus dur en reprenant le sport et notamment la danse a été de me confronter à la vision que j’avais de mon propre corps. Il est très compliqué pour moi d’être consciente de qui je suis et de à quoi je ressemble.
Pendant les cours de danse, nous sommes toutes face au miroir, sans exception. Tu n’as donc pas le choix de te regarder (même si tu regardes celles autour de toi pour suivre les pas de danse bien sûr). Petit à petit, tu croises ton regard, tu scrutes ton corps, tu remarques tes défauts ou tes qualités.
Et puis, au bout de quelques semaines, tu arrives enfin à te regarder droit dans les yeux et à danser. J’ai beaucoup de chances d’être accompagnée par une professeure qui fait attention à ce que l’on ressent quand on danse. On ne danse pas pour être sexy aux yeux de ceux qui nous regardent, on danse pour se sentir bien dans notre peau, dans notre esprit. La danse permet de comprendre comment est ton corps et surtout comment le faire bouger. Tu actives un maximum de tes muscles et tu découvres qu’en réalité tu as bien des abdos !
La deuxième chose qui m’a permis de reprendre confiance en moi, grâce au sport, est le fait de réaliser des objectifs. Par exemple, je me suis fixée de réussir à courir 10km sans m’arrêter. Peut-être que tu es une grand(e) sportif/ve et que tu cours déjà facilement, mais pour moi qui déteste courir, c’est un vrai goal.
A l’heure où je t’écris, j’ai réussi à courir 6,8 km sans m’arrêter (je m’auto-félicite). C’est une source de motivation et cela me permet de me surpasser. Je découvre en moi des capacités physiques que je ne soupçonnais pas et ça me donne toujours l’envie de faire plus. Cette sensation d’atteindre des objectifs redonne confiance en soi à 100%. Je suis d’une tendance assez râleuse quand il s’agissait d’effort physique, non pas parce que je n’aime pas ça, mais parce que j’étais convaincue que je n’allais jamais y arriver. Au final, peu importe ta condition, le sport travaille ton mental : tu es capable d’y arriver et même si tu échoues, tu te rapproches toujours plus de ton objectif.
Le sport permet donc de se vider l’esprit, de rencontrer de nouvelles personnes et surtout de reprendre confiance en soi. Il reste bien sûr conseillé de suivre une vraie thérapie avec un professionnel en cas de problèmes mais le sport reste un moyen complémentaire pour reprendre sa vie en main. Dans un prochain article, je partagerai d’autres méthodes/astuces qui m’ont aidé à surmonter cette période difficile !

Suis-moi sur : Instagram

Vous pourriez aussi aimer...