Développement personnel

Body Positivisme, une bonne idée ?

 

Qu’est-ce que le body positivisme ?

Née en 2017 aux États-Unis, ce mouvement consistait à ne plus retoucher ses photos postées sur les réseaux sociaux en particulier sur Instagram. Ce mouvement se déclare comme un mouvement de société qui abat les normes de beauté extérieure comme intérieure : toutes les physionomies ont de la valeur !

Le but n’est pas de changer son idée de la perfection mais plutôt de comprendre que la perfection… peut prendre différentes formes. Bref une vraie philosophie de vie !

Le body positivisme et les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux ont une fâcheuse tendance à nous pousser vers la critique des autres mais aussi de soi. Nombreuses sont les personnes à donner leur avis sans un vrai argument constructif, beaucoup ont peur de poster leur avis par peur des jugements. Pour ma part, j’ai mis beaucoup de temps avant d’oser me lancer à publier ce blog. Des centaines de questions me passaient par la tête : Devrais-je me montrer pour attirer des lecteurs ? Ai-je la légitimité d’écrire sur ces sujets ?

Le body positivisme répond à ces préoccupations en poussant les femmes, les hommes à se montrer dans leur vrai état : pas de retouches photos, pas de camouflages mais seulement des personnes bien dans leur tête et dans leur corps. Les hashtags sur ce mouvement comme #bodypositive ou #selfcare ont été utilisé plus de 15 millions de fois sur Instagram !

Le body positivisme c’est apprendre à s’aimer

 

  • Apprendre à me regarder : m’analyser face aux miroirs, remarquer mes qualités et m’observer en détail pour apprendre à aimer mes défauts
  • Avoir un esprit bienveillant : trouver des choses positives à me dire à moi-même mais aussi aux autres pour me donner de l’amour
  • Prendre soin de moi et me remercier chaque jour, à chaque victoire mais aussi défaite

Les dérives du body positivisme

Comme toute tendance sur les réseaux sociaux, ce mouvement a aussi ses nombreux inconvénients… Jugé rapidement comme un concept marketing qui pousse à l’achat de livres ou de produits pour booster son self-confidence, le body positivisme s’est vite essoufflé.

Beaucoup de polémiques ont éclaté lorsque des personnes entrant dans les « standards de beauté » ont souhaité se joindre au mouvement. Pourquoi exclure les autres quand nous avons nous-même été exclu ? De nombreux professionnels, comme des psychologues ou coachs en développement personnel émettent une réserve sur le fait de forcer à s’aimer : ce n’est pas pertinent et cela peut causer d’autres troubles par la suite. Il est nécessaire de passer par une phase de détestation de soi afin d’apprendre à ne pas s’aimer mais à se respecter avant tout.

Mon petit mot de la fin

Les réseaux sociaux sont devenus une grande partie de notre vie. Instagram ou des hashtags ne vont pas nous apprendre à nous aimer en un claquement de doigt. L’important c’est de sentir en phase avec toi afin de réussir à te développer personnellement et professionnellement. Se faire accompagner reste une des meilleures méthodes !


Suis-moi sur : Instagram


Vous pourriez aussi aimer...