Développement personnel

Se remettre d’une rupture, mes conseils !

C’est un thème qui me tenait particulièrement à cœur pour la refonte de mon blog Entre Nous. Une rupture ce n’est jamais facile à vivre mais c’est parfois un déclencheur de créativité et de renouveau !
J’avais besoin d’écrire cet article car un grand nombre de personnes de mon entourage sont en train de passer cette période douloureuse et je souhaitais leur passer un message de positivité dans leur vie. Je suis aussi en plein dans cette période de reconstruction, et je vais essayer à travers cet article, de partager avec transparence et sincérité ce que l’on ressent lors d’une rupture.

Conseil n°1 : Prendre du temps pour soi

Le premier conseil que je peux te donner c’est de te laisser du temps. Te laisser du temps pour comprendre les raisons, pour prendre soin de toi et surtout pour faire tout ce dont tu as envie. J’ai reçu de nombreuses fois le conseil de “Ne pleure pas il ne te méritait pas” mais au contraire, je pense qu’il est important d’exprimer ce que l’on ressent pour ne pas avoir une douleur qui reste coincée au fond de la gorge. Si tu as besoin de pleurer, pleure. Si tu as besoin de sortir et de te bourrer la gueule, fais-le. Si tu as besoin de t’isoler, alors isoles-toi ! La première étape post-rupture, c’est d’être égoïste et de faire exactement ce dont tu as besoin.

Le plus dur après ce genre d’épreuve, c’est de se retrouver de nouveau seule face à la vie : de s’imaginer un nouveau futur et de nouveaux projets sans lui.
Mais je pense qu’il est important de reprendre du temps pour toi et de ne pas te jeter sur le premier venu pour tenter d’oublier ton ex. Les relations pansements sont à prohiber, pour la simple et bonne raison, que tu ne peux pas faire souffrir une autre personne pour ton bien-être personnel.

“ Je sais que c’est insensé, mais j’avais besoin de toi,
pour apprendre à n’avoir besoin de personne…”
Lucas Clavel

Cette citation a été un élan de motivation pour moi. J’ai compris qu’il me fallait du temps : du temps pour oublier, du temps pour effacer, du temps pour profiter, du temps pour me reconstruire. Tu dois te laisser le temps qu’il faut pour passer à l’étape suivante. Ce temps est parfois long… très long… 3 mois après, je sens qu’il me faut encore du temps pour accepter qu’un jour je serai capable d’aimer un autre à nouveau.

Conseil n°2 : Travailler les autres formes de l’amour

Qu’appelle-t-on les autres formes de l’amour ? En réalité, l’amour se trouve de partout. L’amour de soi, de sa famille, de ses amis, de ses collègues, des inconnus. L’amour est partout mais on ne fait souvent pas attention.
Le premier amour, et le plus important, c’est l’amour que tu te portes. J’ai remarqué dans les nombreuses ruptures que j’ai pu voir ces derniers-temps, ainsi que la mienne, que c’est souvent l’amour de soi qui provoque l’échec de la relation.

Comment peux-tu être heureuse avec ton partenaire si tu ne t’aimes pas ?
Une relation c’est trois parties qui cohabitent ensemble : toi, lui et vous. Si l’un va mal, le reste va mal. Si lui va mal, tu seras forcément impactée et ton couple également. J’ai pris conscience de ça lorsque je me suis retrouvée seule face à moi-même. J’ai compris que je me détestais, que je n’étais plus moi alors comment pouvait-il continuer à m’aimer ? Une spéciale dédicace à mon ex qui m’a longtemps aidé à reprendre confiance en moi mais ce n’était pas suffisant, c’est un travail que je devais réaliser seule pour le réussir.

J’ai également pris conscience que je n’acceptait plus l’amour venant de mes proches et notamment de mes amis. Avec cette période particulière, les relations humaines ont été complètement bousculées. L’isolement, la solitude n’ont jamais été aussi présents et reprendre la vie sociale d’avant était devenu compliqué.
Aujourd’hui, quand je vois mon entourage, nous sommes tous en manque d’interactions. Nous sommes beaucoup à sortir plus que d’habitude, à solliciter nos amis plus fréquemment car nous avons besoin de rattraper tout ce temps loin de l’amour des autres (car oui l’amitié est une forme d’amour). Profites donc de ce moment compliqué pour te faire une cure d’amour !

Conseil n°3 : Gagner en confiance en toi

“Si tu pars demain, je sais que je pourrais y survivre et que ma vie poursuivra son cours car j’ai des objectifs personnels à atteindre.
Sans toi je ne suis pas rien, sans toi je suis moi et je continuerai à être moi peu importe le partenaire qui partagera ma vie.
Si tu pars demain, je serais capable d’accepter l’échec de notre relation et de ne retenir que les points positifs qui me permettront d’avancer.
Si tu pars demain, je serais capable de te souhaiter tout le bonheur du monde et de trouver ton chemin.
Tout cela peut te sembler utopique voire hypocrite, mais je te promets, qu’une fois que tu te sens en phase avec toi-même, chaque rencontre, chaque relation ne devient plus un échec mais une réussite. Chaque personne qui partagera ta vie, pendant plus ou moins longtemps, t’apportera une connaissance sur toi. Et cela n’a pas de prix.”
Texte que j’ai écrit en 2019 et qui n’a jamais été aussi vrai qu’aujourd’hui.

Chaque rupture que j’ai vécu a été un élément booster de confiance en moi. Après avoir pris du temps et fait une cure d’amour auprès de mes proches, je me sens toujours plus forte. Je ne dis pas que tout est plus facile et qu’au bout d’un, deux ou trois mois je n’ai toujours pas de coup de blues. Les moments où je craque, mes pensées quotidiennes envers la personne sont durs à gérer et j’ai parfois l’impression que je ne m’en sortirai jamais. Surtout quand je vois qu’il a réussi à refaire sa vie, on a forcément cette tendance à se comparer Lui il en est là, mais moi…. Moi j’en suis à une phase différente, et c’est normal. On ne réagit pas tous de la même façon et surtout nous n’aurons jamais le même degré d’amour que l’autre.

Alors j’essaye de me dire qu’il faut prendre ça comme une occasion, que c’est un moment de ma vie où je peux devenir tout ce que je veux, me fixer des objectifs, des nouveaux projets sans aucune barrière !

Conseil n° 4 : S’armer pour le futur

La dernière étape est de penser au futur. C’est le moment où tu peux redistribuer les cartes et savoir où tu as envie d’aller et surtout avec qui.
Les 3 premières étapes sont essentielles car elles te permettent de prendre assez de temps seule pour comprendre que tu n’as pas besoin d’être accompagnée pour continuer de vivre.
La première chose que j’ai faite est de créer une to-do list des 12 choses à faire avant de me mettre en couple. Cela permet de me motiver à faire des projets que je ne pensais pas être capable de faire et surtout de ne pas me lancer dans une “relation pansement”. Beaucoup de personnes se remettent en couple rapidement après une rupture et ce n’est jamais la meilleure des solutions pour se reconstruire.
Personnellement, je ne me vois pas me remettre en couple juste pour l’oublier. C’est important de faire le deuil d’une relation et surtout d’éduquer son corps, son esprit à ne plus être dépendant de l’autre. J’ai besoin de croire de nouveau en l’amour avant de pouvoir refaire confiance en une personne. Et pour ça, il faut du temps… beaucoup de temps !

Le but de tout ça est de mieux te connaître et de te permettre de devenir la femme que tu as envie d’être. Si tu n’es plus avec lui, ce n’est pas parce que tu n’es pas assez bien. Si tu n’es plus avec lui, c’est parce que la vie nous fait prendre des chemins différents, et que parfois les autres ont aussi besoin de retrouver leur chemin de vie avant de pouvoir rendre heureuse une personne.
Une phrase que j’aime beaucoup répéter “S’il t’as fais du mal, c’est parce qu’il est lui-même malheureux”, il n’y a que les gens qui ne sont pas bien dans leur peau, qui arrivent à blesser les autres volontairement. On ne quitte jamais quelqu’un parce que l’autre n’est pas assez bien, on le quitte parce qu’on a pas la force mentale de construire une vraie relation basée sur la communication et la compréhension. La preuve que l’amour ne fait pas tout…
Une rupture permet aussi d’assimiler les erreurs du passé et de ne plus les reproduire par la suite. Comme je l’ai dit précédemment, chaque rupture t’apporte une leçon pour encore mieux réussir ta relation suivante. Et malheureusement, des ruptures tu pourras encore en vivre d’autres (même si je ne te le souhaite pas !) alors autant être préparée et armée à affronter les futures épreuves de la vie. En attendant, je te souhaite beaucoup d’amour…


Suis-moi sur : Instagram


Vous pourriez aussi aimer...